L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Circuit Paul Ricard : Slavica Ecclestone prête à vendre !

Slavica Radić-Ecclestone, propriétaire du Circuit Paul Ricard et ex-épouse de Bernie Ecclestone, l’homme qui a fait la F1 moderne, a récemment été convaincue par deux éminents conseillers de vendre l’entreprise. Laquelle bénéficie, depuis la renaissance du Grand Prix de France de Formule 1 en Provence, d’une considérable plus-value et aiguise de plus en plus d’appétits d’investisseurs potentiels.

Le sujet de la vente du Circuit Paul Ricard par Slavica Radić-Ecclestone, bénéficiaire finale de la holding propriétaire sera-t-il pour autant abordé ce jeudi, lors du point presse de début d’année par Stéphane Clair, Directeur général du site ? Compte tenu de l’ampleur de la transaction à venir rien n’est moins sûr.

Car le circuit et ses « annexes » – l’Aéroport international du Castellet, l’Hôtel du Castellet et le Grand Prix Hôtel – acquis en 1999 par Bernie Ecclestone pour un équivalent de plus de 20 millions d’euros avant travaux, a au moins ajouté un zéro à sa valeur. Ce qui ne met donc pas sa vente à la portée de toutes les bourses.

L’information de la vente ne figure donc pas à l’ordre du jour.
En revanche, sont au programme le calendrier 2020, la certification environnementale FIA 3 étoiles, ainsi que le logo des 50 ans du circuit qui a redonné vie au Grand Prix de France F1 voici deux ans déjà.

« Tout est à vendre, mais il faut des propositions sérieuses »

Interviewé hier matin à Paris par Autonewsinfo.com, pour le podcast radio hebdomadaire Bielle.club programmé le vendredi 8 février prochain, M. Clair a été questionné à propos de la possibilité de vente du circuit et il s’en est sorti par une pirouette.
Gilles Gaignault, le patron d’Autonewsinfo.com, nous a confié que Stéphane Clair lui avait répondu dans un large sourire : « Le Circuit Paul Ricard est à vendre, comme tout… Mais il faudra des propositions sérieuses, car en plus du circuit il y a l’aéroport et les deux hotels Tout est à vendre, même la plus belle fille du monde… »

Eric Boullier, propulsé en F1 par Genii Capital

Bien qu’il n’y ait a priori aucune relation cause à effet, la récente promotion interne d’Eric Boullier du poste de Conseiller stratégique à celui de Directeur Général du GIP (Groupement d’intérêt public) Grand Prix de France-Le Castellet en lieu et place du très politique Gilles Dufeigneux – qui avait déjà vu son siège vaciller quelques mois seulement avant le GPF1 2018 – laisse envisager tous les scénarios.

D’autant que M. Boullier est réputé pour sa puissance de travail, et qu’il bénéficie d’une aura dans le monde du sport automobile international où il a gravi avec succès tous les échelons, de la F3000 à la F1, via les 24H du Mans, les World Series by Nissan, les GP2 et l’A1GP.

Successivement aux commandes du Team Renault F1 dès 2010, puis de Lotus F1 avant de migrer chez McLaren F1, il a été choisi et propulsé vers ces sommets du sport automobile sous l’impulsion de Genii Capital…
Genii Capital ? Un cabinet international en conseils financiers et en investissements qui rayonne vers des marchés à fort taux de croissance, Chine, Inde et Russie, et s’avère plus particulièrement spécialisé dans la gestion des marques, les technologies d’avenir et le sport automobile…

« 50 ans » : un logo inspiré des run-off créés par Philippe Gurdjian

A l’occasion des 50 ans du Circuit Paul Ricard – inauguré le 19 avril 1970 – un logo sera utilisé tout au long de la saison. Il reprend le design des run-off bleus et rouges, créés par le regretté Philippe Gurdjian, l’homme à l’origine du rachat de l’entreprise par Bernie Ecclestone et de l’adaptation du circuit aux contraintes techniques, de sécurité et environnementales du XXIe siècle.

« Pour cette année particulière, conclut Stéphane Clair, nous avons décidé de nous parer d’un logo éphémère, afin de labelliser « 50 ans » tous les événements 2020. Il parle de lui-même, avec le nom du circuit, les dates clés, et le chiffre «50» qui reprend le design des run-off désormais emblématiques. »

Les FIA Motorsport games au calendrier
des 20 dates phare 2020 du Circuit Paul Ricard

Les 20 principaux rendez-vous 2020 du Circuit Paul Ricard.
Sous réserve de modifications.
12-13 mars : Test Days GT World Challenge.
21 mars : Winter Series.
4-5 avril : Dix Mille Tours.
18-19 avril : Porsche Spring Meeting.
25-26 avril : International GT Open.
9-10 mai : Sunday Ride Classic (Moto).
16-17 mai : Grand Prix Camions.
30-31 mai : GT World Challenge.
26 au 28 juin : Grand Prix de France de Formule 1.
4-5 juillet : Événement Vélo.
11-12 juillet : Lamera Cup.
18-19 juillet : 4 Heures du Castellet ELMS.
29-30 août : Championnat du Monde Supermoto.
5-6 septembre : Fun Racing Cars.
18 au 20 septembre : Bol d’Or (Moto).
3-4 octobre : Championnat de France FFSA des Circuits.
23-25 octobre : FIA Motorsport Games.
31 octobre-1er novembre : Ultimate Cup Series.
7-8 novembre : 2 Tours d’Horloge.
4 au 6 décembre : RallyCircuit.

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Bernard ASSET

Articles Récents :

Inscrivez-vous à la newsletter