L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Citroën Ami : l’électrique à prix d’ami

Citroën Ami 2020 portes

Citroën montre son originalité en proposant une citadine en rupture totale avec les codes, pour moins de 20 euros par mois.

L’originalité est-elle une bizarrerie ? Citroën avait le temps de sa conférence de presse pour répondre à cette question, posant la problématique de la cohérence de proposer une voiture électrique qui ne rentre pas dans le moule des tendances. Et si, finalement, tous les ingrédients étaient réunis pour que ça marche ?

Un an après nous avoir présenté l’Ami One Concept aux formes symétriques et aux portières à ouverture asymétrique, la marque persiste et signe un véhicule électrique sans permis gardant le même esprit, et accessible dès 14 ans grâce à sa vitesse limitée à 45 km/h.

70 kilomètres d’autonomie pour la Citroën Ami

Cantonnée aux villes, le constructeur propose une autonomie de 70 kilomètres seulement avec une batterie de 5,5 kWh, ce qui est amplement suffisant pour des trajets quotidiens. Trois heures suffisent pour la recharger sur une prise classique A l’intérieur, la Citroën Ami n’invite que deux personnes, et ne propose pas de coffre. On s’en dispensera donc pour faire les courses, et on se consolera avec les nombreux rangements disponibles à l’intérieur.

D’ailleurs, l’habitacle joue la carte de la simplicité avec un seul petit écran pour les informations relatives à la conduite. Pour le reste, il faudra poser son smartphone sur le socle, prévu avec une prise USB. C’est une solution peu coûteuse qui nécessitera toutefois d’être un conducteur peu tenté par les distractions de son téléphone. Dans l’ensemble, l’intérieur se pare de plastiques durs et d’une sellerie simpliste, affichant clairement l’ambition de l’Ami : devenir un incontournable dans le domaine de l’autopartage.

Achat, autopartage, location longue durée

Avec un tarif de 6 000 euros (sans la location de batterie), des équipements au strict minimum, et en s’affranchissant d’équipements de sécurité facultatifs dans cette catégorie de véhicules légers, la Citroën Ami arrive à tirer les prix et remporter la bataille des tarifs face à la Renault Twizy.

Dans la continuité de l’Ami One Concept ventant d’abord le principe d’un service de mobilité plutôt que d’une voiture personnelle, l’Ami est également disponible en location longue durée 48 mois à 19,90 € par mois après un premier apport de 3 544 €, ou via Free2Move avec un abonnement de 9,90 € par mois sans engagement.

La citadine est également vue comme un objet technologique et mise donc sur d’autres plateformes de vente que la concession classique, et sera donc disponible à la Fnac ou chez Darty. Son lancement interviendra au printemps prochain et devrait en surprendre plus d’un. Si l’originalité est une bizarrerie comme la Ami, elle ne demeure pas moins qu’une réponse aux problématiques urbaines, vue sous un prisme différent des autres. A l’heure du politiquement correct, la marque aux chevrons s’offre un moment de liberté, qu’elle devrait garder en tête pour la suite…

Tobias ANDRE

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter