L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

A bord de la nouvelle MINI

MINI a choisi de profondément revoir sa star, que ce soit en version 3 ou 5 portes ou en Cabriolet. Nous avons pu la découvrir lors d’une présentation au MINI Store d’Aix-en-Provence.

Profonde évolution esthétique

La MINI que nous avons pu découvrir est une version remaniée de la version actuelle, ce n’est pas un nouveau modèle à part entière. Les chiffres de vente traduisant le succès de ce modèle, MINI a choisi de le faire profondément évoluer d’un point de vue esthétique, au point de pouvoir parler d’un nouveau modèle.

Au premier coup d’oeil, on découvre une face avant plus « expressive » qui fait la part belle à la calandre, dont le contour hexagonal prend désormais plus de place. Les feux de position sont remplacés par des entrées d’air verticales
très écartées, qui servent d’ouverture pour les rideaux d’air « Air Curtain » dont la
fonction est d’optimiser l’aérodynamique. La bande de pare-chocs centrale, qui sert également de support pour la plaque d’immatriculation, est désormais de la couleur de la carrosserie et non plus noire.

Les clignotants latéraux à LED sont intégrés dans les ouïes latérales qui sont elles aussi redessinées. A l’arrière, on découvre un entourage noir qui reprend la forme hexagonale de la calandre. Le feu antibrouillard arrière est maintenant intégré dans la jupe arrière sous forme d’une fine ligne à LED.

Une nouvelle version des phares LED, de série, dispose d’un fond noir et non plus chromé. Une bande lumineuse périphérique assure la fonction des feux diurnes et des clignotants. Les phares LED adaptatifs, en option, assurent l’éclairage des virages, les feux de route matriciels et l’éclairage intempéries. Ainsi, lorsque la visibilité est limitée, par exemple en raison du brouillard ou de fortes pluies ou de la neige, les feux de croisement peuvent être complétés par un éclairage de virage en veille pour éclairer la route de manière plus intensive.

Enfin, les feux arrière à LED « Union Jack », de série, sont plus sombres afin que l’on voit mieux le dessin du drapeau britannique.

A bord de la nouvelle MINI

Lors de la présentation, nous avons pu découvrir une version cabriolet jaune dotée d’une sellerie « Black Pearl » dont le motif à carreaux fait un clin d’oeil au passé. Mi-tissus, mi-simili cuir, elle se mariait fort bien avec la nouvelle teinte extérieure « Zesty Yellow ».

Le tableau de bord a été revu : le nombre d’éléments chromés a été considérablement réduit. Les deux sorties d’air latérales, rondes, sont désormais encadrées par des panneaux noirs. Les bouches d’aération centrales ont été complètement redessinées : elles sont affleurantes et s’intègrent parfaitement dans les inserts décoratifs.

Un écran tactile de 8,8 pouces, des touches de favoris sensibles au toucher et des surfaces Piano Black brillantes font désormais partie de l’équipement de série. Un volant sport redessiné fait aussi partie de la nouvelle dotation.

Conclusion

La qualité des matériaux, en net progrès, les nouveaux écrans et le nouveau design apportent une touche de modernité qui relancent la carrière de la MINI. A découvrir plus en détail bientôt dans le cadre d’un essai les évolutions mécaniques.

Texte et photos : P. HORTAIL

Inscrivez-vous à la newsletter