L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Quel cabriolet ou roadster pour 10 000 euros ?


« Voilà l’été (…) j’aperçois le soleil » chantaient en 1988 le groupe Les Négresses Vertes… Depuis, le paysage automobile a changé et les SUV ont conquis le coeur des clients, s’adjugeant environ 30% des ventes de voitures neuves en 2019, au détriment de l’offre des coupés (surtout) mais aussi des cabriolets… Quoi de mieux qu’un cabriolet avec une capote que l’on peut replier pour rouler cheveux au vent, avec un budget limité de 10 000 euros, c’est possible ! 

Cabriolet diesel…

L’avantage avec un cabriolet (équipé d’une capote en toile) ou d’un coupé cabriolet (avec un toit en dur rétractable), c’est que la taille n’est pas proportionnelle au plaisir d’utilisation. On évitera les motorisations diesel dont les 4 cylindres chantent comme des engins de chantier pour se focaliser sur les moteurs à essence. En outre, avec le prix du super plombé, plutôt bas et pas si éloigné que ça du gazole, il n’y a vraiment pas de quoi s’en priver. 

Les petits cabriolets et les roadsters à 10 000 euros

Nos choix

En tête de notre sélection se trouvent la BMW Z4 E85, la Mazda MX5 ou l’Audi TT. Le premier, produit de 2003 à 2009 offre le plaisir d’un 6 cylindres mais affichera plus de 100 000 km. Le moteur, réputé fiable, vous emmènera encore loin et acceptera d’aller titiller les zones rouges pour peu que vous lui offriez un entretien sérieux. Doté d’un échappement sport mais pas trop envahissant pour les sorties à l’air libre, c’est le bonheur garanti.  

Le japonais est un plus roturier avec ses 4 cylindres. Mais la bouille adorable de la MX5, sa propulsion et son poids contenu sont autant d’arguments qui plaident en sa saveur. Sur route, elle est vraiment très agile et offre un plaisir de conduite très élevé. Attention, en revanche, elle n’aime pas trop les conducteurs qui mesurent plus de 1,85 m. 

L’Audi TT, véritable curiosité à sa sortie, en 1999, conserve toujours une bonne cote auprès du public. Son style a su évoluer en douceur, et le design des premières générations est toujours dans le coup. Toutefois son châssis et son architecture (traction) ne vous donneront pas le même plaisir qu’au volant que le Z4. Les livrées Quattro sont quant à elles collées au sol, mais donnent aussi leur lot de sensations 

Si vous avez besoin de 4 (petites) places, pensez à la MINI, en version Cooper ou Cooper S, de génération R52 ou R57.  Attention à la Cooper S entre 2007 et mi 2010, dont le moteur issu de la collaboration BMW / Peugeot offre une fiabilité douteuse (problème de chaîne de distribution). A contrôler avant de signer le chèque surtout chez un particulier. La série limitée Sidewalk produite sur la fin de la carrière de la R52 offre un intérieur cuir et un look très sympa, surtout en Cooper S, forte de 170 chevaux. Là aussi, un petit échappement John Cooper Works peut être appréciable 

Les alternatives

Dans cette catégorie de plus en plus maigre, il reste quelques recommandations à faire, parmi des modèles parfois moins connus : FIAT 500 pour la Dolce Vita, Smart Roadster pour… heu…ce que vous voulez mais le design est toujours la première raison d’achat, Peugeot 207 CC, à condition de se renseigner sur le passé technique du toit articulé (et la voiture est un peu lourde). Mercedes SLK, oui, mais chère à l’entretien et le Z4 est plus sympa (plus vivant et racé sur route), Opel Tigra Twintop pour le rapport prix/plaisir et les très petits budgets.

Si vous pensez à acheter une Citroen C3 pluriel, dites vous que ce n’est pas forcément une bonne idée, même si votre budget vous le permet. Cela vous évitera le seul « cabriolet » qui ne donne pas de plaisir au volant. Quant à la Beetle cabriolet de première génération, en dehors d’un coté revival, son châssis commence à dater. Mais sa généreuse surface vitrée fait d’elle l’un des cabrios qui protège le mieux du vent. 

Fiat 500 – 500C

Cabriolet premium à 10 000 euros : BMW en pointe

On attaque la catégorie des cabriolets Audi, BMW, Mercedes et Volvo disponibles avec 4 places. Toutefois, avec un budget cabriolet de 10 000 euros, ils afficheront souvent plus de 100 000 kilomètres si on opte pour les moteurs les plus puissants. Ces produits ont rencontré un certain succès lors de leur sortie.  

Nos choix  

Là aussi, priorité aux motorisations essence qui « chantent ». Un beau 330 CI E46 vous offrira 231 chevaux, une ligne qui ne vieillit pas, surtout si vous le trouvez en Pack M, et une qualité de finition étonnante. 

Mercedes, avec la Classe E, offre une solution intéressante mais le V6 n’est pas réputé pour être très chanteur… En revanche, l’habitabilité est plutôt meilleure que chez ses concurrentes. L’Audi A4 n’a pas rencontré un grand succès mais son design est toujours d’actualité. Attention à la fiabilité (diesels et boîte Multitronic). 

Les alternatives 

Chez Volvo, la C70, avec son toit rétractable, qui pèse sur la balance, et ses roues avant motrices, pourra convenir à la condition d’opter pour les versions équipées du très mélodieux 5 cylindres. Mais dans ce cas, c’est le châssis qui aura du mal à suivre. Pour cruiser, cela reste un bon choix. 

Éventuellement, on peut regarder du coté de la BMW Série 1 mais on aura alors un moteur 4 cylindres et une voiture peu habitable, même à l’avant. Tout comme l’Audi A3, qui offre toutefois une qualité de construction nettement supérieure. Enfin, en raison d’un design qui ne vieillit pas, jetez un oeil sur une Alfa Spider, version à deux places sans toit de la Brera. Là aussi, il ne faudra pas être regardant sur la fiabilité… 

Les généralistes à 10 000 euros : Opel, Peugeot, Renault, Ford et VW 

On trouve ici les coupés cabriolets Peugeot 308, Renault Mégane, Ford Focus, Opel Astra Twin top et Volskwagen EOS. 

Renault Megane III CC

Tous ces modèles se valent au final…Mais leurs moteurs et leur architecture de traction ne sont pas très emballants. Le choix viendra plus du look ou de l’affinité avec la marque. Mention spéciale pour l’EOS en version V6 3,2 qui se marie bien avec la philosophie du cabriolet. Par contre, ces toits rigides, en dehors de peser sur la balance, donc sur les performances et les consommations, doivent faire l’objet d’un soin tout particulier au moment de l’achat tant une défaillance d’un mécanisme peut vous couter très cher.  

A noter, tout de même, que Ford n’a jamais vraiment résolu les problèmes d’étanchéité de son toit, tout comme Renault sur la Mégane II CC, qui a souvent fait office d’aquarium avant de trouver le bon réglage. Finalement, un modèle kilométré est plutôt rassurant, car cela veut dire qu’il tient dans le temps. Généralement, les gros pépins arrivent avant 100/120 000 km. 

Les alternatives 

Pourquoi ne pas opter pour une Opel GT ? Un modèle rare, presque oublié, propulsion, deux places, mais qui donne beaucoup de plaisir une fois installé dans le petit habitacle. C’est le pendant de la Pontiac Solstice, construit sur un châssis à propulsion qui donne pas mal de plaisir au volant.

Ou encore pour une Opel Cascada, elle aussi méconnue, mais qui offre un niveau de finition et une capote souple de très haut niveau, et aussi une belle habitabilité. On en trouve proche des 12 000 euros mais souvent avec un moteur diesel… En revanche, il vous faudra augmente un peut le budget.. La Golf Cabriolet, avec sa capote en toile, est aussi à prendre en considération.  

Un youngtimer cabriolet pour 10 000 euros

Avec 10 000 euros, vous pouvez trouver un cabriolet antérieur à 2000 qui vous permettra de rouler « différent » avec des sensations de conduite oubliées. 

Nos choix se portent sur l’étonnante Toyota MR produite entre 1999 et 2007. Son moteur central arrière 4 cylindres de 143 chevaux n’a pas de mal à mouvoir les presque 1000 kilos de l’engin. Pour un tel budget, vous pourrez opter pour une version postérieure à 2002 qui a bénéficié des dernières évolution. La boite robotisée SMT n’est pas forcément un bon choix et on préfèrera la bonne vieille boite manuelle.  

Enfin, n’oublions pas la Golf I, de préférence phase 2 avec la capote électrique ou encore l’intemporelle BMW Série 3 E30 qui voit sa cote monter régulièrement surtout avec un 6 cylindres de 2,0 ou 2,5 litres. 

Conclusion

Avec 10 000 euros en poche, il existe une offre assez large pour rouler les cheveux au vent et se démarquer dans ce paysage automobile qui a pris de la hauteur avec la prolifération des SUV. 

Philippe HORTAIL

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter