L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La nouvelle Fiat 500e est électrique

Le constructeur italien lève le voile sur la toute nouvelle version électrique de sa star. Cette Fiat 500e inaugure une nouvelle plateforme, et une conduite autonome de niveau 2.

Lancée en grandes pompes en 2007, la « nouvelle » Fiat 500 misait sur le revival de la petite puce de 1957… Et on peut dire que ça a marché, comme en témoigne sa belle durée de vie, maintenue par des séries limitées et quelques retouches techniques et esthétiques.

Fiat compte bien continuer sur sa lancée en annonçant que sa nouvelle Fiat 500e ne remplacera pas l’actuelle 500 thermique. Alors que le constructeur vient de présenter sa citadine électrique reposant sur une nouvelle plateforme et un style remanié, les versions actuelles devraient encore perdurer avec leur ancienne base technique qui commence à dater, même si une nouvelle motorisation avec hybridation légère a fait son entrée au catalogue. Avec les nouvelles exigences environnementales et les mentalités qui évoluent, il se pourrait très fortement que cette nouvelle Fiat 500 n’accueille pas de modèle essence par la suite.

Et pourtant, cette nouvelle Fiat 500 pourrait séduire dans une version essence : elle affiche des proportions légèrement revues avec 6 cm de plus en longueur et en largeur, et 2 cm supplémentaires en empattement. Visuellement, on découvre un modèle plus mature, avec un nouveau dessin de capot intégrant une signature lumineuse plutôt masculine. A l’arrière, les feux adoptent un nouveau design, tandis que les voies ont été élargies pour accueillir de plus grandes roues.

L’intérieur s’épure grandement en adoptant un écran tactile qui gère l’ensemble des fonctions du véhicule, réduisant ainsi le nombre de boutons physiques. Comme à l’extérieur, l’habitacle revendique une ambiance plus sérieuse qui tranche avec l’aspect ludique de l’actuelle 500.

Conduite autonome au programme

Fiat mise ainsi sur un angle d’attaque plus sérieux pour contrer une concurrence composée des Honda e, Nissan Leaf, Renault Zoé, Peugeot 208 ou Mini Cooper SE. Pour arriver à ses fins, l’italienne propose une autonomie de 320 km WLTP grâce à une batterie lithium-ion de 42 kW pour une puissance de 120 chevaux. La Fiat 500e se place donc au-dessus d’une Honda e (222 km) et au même niveau qu’une e208 (340 km) mais en-dessous d’une Zoé (395 km). Mais elle propose une conduite autonome de niveau 2, tout comme la Peugeot : ce qui lui permettra sûrement de faire la différence au niveau du choix décisif.

Trois modes de conduite sont disponibles afin de gérer au mieux les ressources : en plus du mode Normal, Sherpa économise l’énergie, et Range autorise la conduite à une pédale.

Le lancement de la Fiat 500e interviendra le 4 juillet prochain, mais il est déjà possible de réserver son exemplaire de 500 cabriolet La Prima, à un tarif de 37 900 € (bonus écologique exclus) avec sa Wallbox.

Saito BARDEN

Articles Récents :

Inscrivez-vous à la newsletter