L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Ford Focus RS privée de descendance

Ford Focus RS 2018

La génération actuelle de la Ford Focus s’arrêtera à la ST et ne proposera pas de modèle hautes performances RS, aux émissions de CO2 jugées trop importantes.

Le couperet est tombé sur la Ford Focus RS de nouvelle génération. Selon nos confrères de Caradisiac lors d’un entretien réalisé avec Ford, la version la plus radicale basée sur la Ford Focus restera dans les cartons. La faute aux restrictions d’émissions de CO2 fixées par l’Union Européenne. En effet, chaque constructeur devra annoncer la moyenne des émissions de CO2 développées par les véhicules de sa gamme.

Ford Focus RS 2018

Ford doit donc s’efforcer de rester sous le seuil de 96,9 grammes de CO2 au kilomètre, alors que ce chiffre était de 122,7 g/km en 2018. Lorsqu’il y a dépassement, il y a amende : celle de Volkswagen pourrait atteindre les 4 milliards d’euros, tandis que Ford serait à 1 milliard.

Rationaliser la gamme au maximum

Pour faire baisser les émissions globales et donc réduire l’amende, la solution est de généraliser l’électrification des véhicules, que ce soit par le biais de motorisations hybrides ou au moyen d’une hybridation légère… tout en limitant les coûts de développement. Développer une motorisation électrique capable de suppléer le 2,3 litres Ecoboost de 350 chevaux et sa transmission intégrale spécifique serait un énorme budget pour des retombées financières élitistes.

Rationnaliser le catalogue pour faire des économies et améliorer ses émissions globales de CO2 est donc la priorité pour la marque à l’ovale, qui a décidé de retirer les Ka+ et Edge de son catalogue, et de fermer des usines, comme celle située à Blanquefort, en France.

Il faudra donc se contenter d’une Focus ST développant tout de même 280 chevaux et possédant tous les attributs d’une sportive, comme le différentiel autobloquant, et se distingue de sa concurrence avec une version break. La Focus ST est donc une bonne alternative aux Honda Civic Type R et Renault Mégane RS, elle est à considérer sérieusement par celles et ceux cherchant un modèle avec du répondant. Quant aux plus nostalgiques de la Focus RS, ils pourront jeter leur dévolu sur un modèle d’occasion, qui pourrait bien devenir collector.

Saito BARDEN

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter